Le nouveau funiculaire de STOOS, dans les Alpes suisses, vient d’être mise en service avec succès établissant un nouveau record car il présente la pente la plus raide du monde avec une déclivité allant jusqu’à 110 %.

Le consortium de Stoos, qui réunit les entreprises Implenia et Vetsch Klosters, a été chargé de construire l’ensemble de la ligne, y compris les trois tunnels et la pose des rails. Le tracé s’étend sur une distance de 1760 m avec un dénivelé d’environ 745 m. Chacun des tunnels a été creusé du haut vers le bas à l’explosif. Un jumbo combiné doté d’un bras permettant d’y fixer, alternativement, la buse de gunitage ou le godet de la pelle, a été spécialement développé pour le projet.

En raison du terrain extrêmement escarpé, il a fallu faire face à de très grandes exigences du point de vue de la sécurité au travail. Le savoir-faire des équipes mobilisées et la grande discipline sur le chantier ont permis d’éviter les accidents graves.

La construction de ce funiculaire, qui vient d’être ouvert au public, a coûté 52 millions de francs suisses (44,6 millions d’euros).