Lors d’une visite de la nouvelle liaison Lyon-Turin à Saint-Martin-la-Porte au mois d’août dernier, Antonio Tajani, président du Parlement Européen a qualifié de « bêtise » le souhait de certains dirigeants de stopper le projet. Il a eu des mots très durs envers les élus du Mouvement 5 étoiles qui souhaitent l’arrêt du chantier comme le rapporte le Dauphiné Libéré.

« Je travaillerai contre ceux qui veulent bloquer les travaux, pousser l’Italie en arrière, et faire d’une stratégie incompréhensible un instrument de campagne électorale. C’est inadmissible. »

Antonio Tajani est un fervent défenseur du projet depuis le départ. Il a rappelé que c’est lui qui avait signé la première enveloppe de 800 millions d’euros lorsqu’il était commissaire aux transports. Les élus italiens étaient nombreux à avoir fait le déplacement pour défendre le projet comme Sergio Chiamparino, président de la région du Piémont, « il n’y a aucune raison pour que ce projet s’arrête ».


Source : Le Dauphiné Libéré
© Photo : Caroline MOURE