Les groupes Siemens et Thales viennent de remporter le marché pour la fourniture des automatismes de conduite des trains et des postes de commandes centralisées des lignes 15,16 et 17. D’une durée de 15 ans, ce contrat est d’un montant de 360 millions d’€. Il est cofinancé par la Société du Grand Paris et Ile-de-France Mobilités.

Siemens s’occupera de fournir le système permettant de conduire les trains en mode automatique en toute sécurité, et Thales fournira les deux postes de commande centralisés dédiés qui seront installés à Champigny (94) et Aulnay (93). Ils assureront respectivement la gestion de la ligne 15 et des lignes 16 et 17.

« Ce nouveau marché important vient compléter la commande des rames des futures lignes du métro francilien. Pour nous qui allons exploiter ce métro, notre objectif est de pouvoir offrir aux voyageurs une qualité de service et une régularité inégalée notamment grâce au système automatique permettant de faire circuler le maximum de rames pour un minimum de temps d’attente » a indiqué Laurent Probst, directeur général d’Ile-de-France Mobilités.

« L’attribution de cet important marché consacre deux des principales caractéristiques du Grand Paris Express : des performances élevées, grâce à un pilotage automatique et une centralisation du contrôle pour l’exploitant, grâce à des systèmes de très haute technicité permettant d’assurer une exploitation optimale et en toute sécurité » a ajouté Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris.

En septembre dernier, c’est Alstom qui avait été désigné par la Société du Grand Paris et île-de-France Mobilités pour fournir le matériel roulant de ces lignes là.


Source : Société du Grand Paris