Avec un chiffre d’affaires de plus de 64 millions d’€ et 600 collaborateurs répartis dans une vingtaine d’agences en France métropolitaine, en Guyane, en Afrique et en Belgique, le groupe Géotec poursuit son expansion en rachetant les 2 filiales du groupe néo-calédonien A2EP : AD Nord et A2EP Géosolutions.  

Cette nouvelle acquisition fait suite au rachat de Senelabo au Sénégal en 2016 et Verbeke en Belgique l’année suivante et répond ainsi à la volonté de Géotec de développer son activité hors de France métropolitaine, tout en continuant à s’appuyer sur les équipes déjà sur place et leur expérience. Elle donne naissance à une nouvelle filiale du groupe, dénommée A2EP-Géotec. C’est Patrick Ganteille qui est nommé Directeur de cette filiale.

A2EP créé il y a plus de 30 ans réalise un chiffre d’affaires de 5 millions d’€ et se positionne comme le plus gros bureau d’études pluridisciplinaire de Nouvelle-Calédonie. Géotec va reprendre toutes les activités d’AD Nord dont la géotechnqiue, le laboratoire d’essais, la topographie et la recherche d’amiante. Le groupe français acquiert aussi les activités de contrôle travaux, de laboratoire et de routes d’A2EP Géosolutions.

« L’objectif est de développer l’activité géotechnique sur ce territoire mais aussi les métiers liés au maritime en s’appuyant sur les savoir-faire respectifs de chacune des entités et avec l’appui en ingénerie technique et commercial de Géotec. Le groupe A2EP reste également actionnaire, aux cotés de Géotec, ce qui permettra des synergies entre les 2 groupes, les activités étant très complémentaires »

précise Olivier Barnoud, Président du groupe Géotec.

Légende (de gauche à droite) : Patrick Ganteille, Directeur de la nouvelle filiale A2EP Géotec et Olivier Barnoud, Président du groupe Géotec. © Géotec