Mercredi 16 janvier, le Président de l’AIMCC (Association française des Industries de Produits de Construction) Hervé de Maistre a présenté les conclusions de l’enquête d’opinion « Tendance conjecture AIMCC ». Pour sa troisième édition, 80 organisations professionnelles ont été interrogées pour dresser un bilan 2018 et entrevoir des perspectives pour 2019.

Dès les premiers mois de l’année 2018, le niveau d’activité attendu n’a pas été au rendez vous : intempéries, reports de chantiers, difficultés de recrutement, conflits sociaux ou réglementation. Si les premiers chiffres montrent une progression de l’activité du bâtiment  supérieur à 2%  en 2018, ils sont en retrait de 3% par rapport à 2017. L’enquête révèle que 65% des industriels affichent des résultats stables ou en très faible progression. 25% d’entre eux affichent un léger recul.

Graphique AIMCC bilan 2018 ©AIMCC
©AIMCC

Des prévisions revues à la baisse pour 2019

A quoi s’attendre pour 2019 ? Les industriels se montrent très prudents pour la nouvelle année. La moitié des personnes interrogées espèrent  une légère progression de leur activité.

Graphique AIMCC - Prévisions 2019 © AIMCC
©AIMCC

Le FMI (Fond Monétaire International) a déjà revu à la baisse sa prévision de croissance pour le France. D’autres points de vigilance sont à prendre en compte comme l’impact de la loi ESSOC (Loi pour un Etat au Service d’une Société de Confiance) sur le Code de construction ou la suppression du dispositif « Pinel » en zone B2.


Voir la vidéo de présentation de l’AIMCC par son président Hervé de Maistre.

Voir le site de l’AIMCC.