L’annonce a été faite mardi 22 janvier : Transpod basée à Toronto (Canada) va ouvrir une filiale en France.

Inspirée du projet de recherche industrielle Hyperloop, lancé en 2013 par Elon Musk, la société canadienne a été fondée en 2015, par l’ingénieur français Sébastien Gendron. Elle vise à développer un nouveau concept de transport de voyageurs et de marchandises permettant de voyager à très grande vitesse, plus de 1000 km/h,  dans des capsules placées dans des tubes sous basse pression. Le groupe va lancer la construction d’un centre d’essai à Droux (Haute-Vienne) au printemps prochain. Le premier objectif vise à construire une portion de 10 km à l’horizon 2022-2023.

« Il est nécessaire de sécuriser les investissements, on ne peut pas décider de construire 10 km juste comme ça »  

déclare Sébastien Gendron, PDG de Transpod.

En effet ce « cinquième mode de transport » devra s’intégrer plus largement dans un projet technologique, industriel et commercial. Et le groupe a déjà quelques idées en tête comme une liaison Paris-Le Havre, Paris-Toulouse mais aussi Lyon-Saint-Etienne. Ce dernier projet avait déjà été évoqué il y a deux ans mais les élus de la Région et les investisseurs avaient fait le choix de se concentrer sur la création de l’autoroute A45. « Comme le projet est en suspens voire pas loin d’être annulé, ils ont décidé de nous recontacter et évidemment de notre côté nous sommes toujours intéressés. » 

Si la liaison voit le jour, il faudra à peine 8 minutes pour relier Lyon à Saint-Etienne. Affaire à suivre…


Vous pourrez retrouver dans un  prochain numéro d’Entreprendre en Souterrain une interview de Sébastien Gendron, PDG de Transpod.


Voir l’article de L’EXPRESS : « TransPod veut faire le pont entre le Canada et la France »

Voir la vidéo de TF1 sur le système Hyperloop d’Elon Musk.