L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) a signé, le lundi 28 janvier, un accord de collaboration scientifique avec l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN).

Ce nouvel accord à pour but de mettre en synergie leurs besoins et leurs savoir-faire dans le domaine de l’information géographique.

Des thématiques autour de la cartographie, la visualisation 3D et l’analyse d’image aérienne

L’IGN et l’Andra ont déjà identifié plusieurs thématiques de collaboration comme la modélisation 3D, à partir de iTows, du laboratoire de l’Andra situé à 500 m sous terre, ou l’expérimentation du suivi  des déformations des ouvrages du laboratoire souterrain par relevés photogrammétriques. 

L’Andra s’inscrit avec ce partenariat  dans une démarche de mobilisation de la communauté scientifique sur ses travaux de recherches et de développements (R&D). L’Institut national de l’information géographique et forestière  compte  valoriser des savoir-faire comme le perfectionnement de l’acquisition de données et l’amélioration de l’expertise technologique de l’IGN dans des milieux particuliers.

Signature d'un accord de collaboration scientifique entre l'Andra et l'IGN // Pierre-Marie Abadie, directeur général de l'Andra et Daniel Burseaux, directeur général de l'IGN (Institut national de l’information géographique et forestière) ©Andra
Signature d’un accord de collaboration scientifique entre l’Andra et l’IGN // Pierre-Marie Abadie, directeur général de l’Andra et Daniel Burseaux, directeur général de l’IGN (Institut national de l’information géographique et forestière) ©Andra