Avec plus de 20 millions d’habitants,  les transports en commun de la capitale égyptienne peinent à suivre le rythme. Le manque de modernité et d’efficacité paralyse cette mégapole qui ne compte que 3 lignes de métro. 

Suite à la visite du Président Emmanuel Macron le mois dernier, plusieurs promesses de contrats ont été évoquées. Notamment au sujet de la prolongation de la ligne 3 du métro.

RATP Dev, l’une des filiales du groupe RATP ainsi que l’Autorité Nationale des Tunnels ont signé « un accord pré-contractuel de partenariat pour l’exploitation et la maintenance de la ligne 3 du métro du Caire pour une durée de 15 ans » selon la présidence française. Elle précise que le montant pourrait s’élever à plus de 600 millions d’€. L’accord signé prévoit que la future ligne 3 comprendra 34 stations contre 9 stations aujourd’hui et vise 1,5 million de voyageurs par jour. Le groupe Vinci devrait s’occuper de la construction du tunnel, long de 5,6 km, annoncé avec l’extension de la ligne de métro.


© Photo : Vinci Constructions