Après les contrats de la construction des gares Eole de La Défense et de Nanterre, le groupe français vient de remporter deux nouveaux contrats. Le premier comprend la réalisation des courants forts et courants faibles de deux  gares de la Porte Maillot et de La Défense mais aussi la construction des neufs puits et d’un tunnel de huit kilomètres. C’est le groupement constitué de Sdel Infi, l’une des filiales de Vinci Energies et d’Eiffage Energie Systèmes Ferroviaires, qui s’occupera de l’installation des courants électriques.

Sdel Infi et Siemens Building Technologies IdF, qui auront en charge l’exécution du second contrat qui comprend le remplacement, sur une période de 4 ans,  des installations de sécurité incendie des gares parisiennes d’Haussmann Saint-Lazare et de Magenta, le déploiement des installations de sécurité incendie sur le prolongement.  Vinci Energies sera en charge de la maintenance pour 3 ans. « Pour garantir le maintien en exploitation des gares existantes, Sdel Infi s’est démarquée en proposant une méthodologie spécifique de basculement des installations existantes vers les installations nouvelles » a indiqué le groupe dans un communiqué. Le montant des deux contrats s’élève à environ 40 millions d’€.