Ce nouveau pont-tunnel reliera la baie de Paulilles et  la commune de Port-Vendres.

Ce sont plus de 250 000 véhicules qui empruntent chaque année cette départementale. 

Afin d’éviter des travaux trop longs qui entraîneraient des perturbations, une technique particulière a été mise en place. Un pont sera encastré dans le tunnel déjà construit.

Cyril Sirven, maître compagnon de la société Razel Bec a expliqué à France Bleu Occitanie que le pont allait être avancé sur une longueur de 30 mètres. « Nous avons 15 heures pour effectuer cette manœuvre, à raison d’une vitesse de 2 m/h » a précisé Cyril Sirven. 

Cet ouvrage, dont le montant des travaux prévus s’élève à plus de 6,6 millions d’€, sera co-financé par le Département et la Région Occitanie.


© PHOTO : Radio France – Colline Rigaut