Le Conseil d’administration de TELT, le maître d’ouvrage public franco-italien en charge de la réalisation du tunnel transfrontalier de la liaison Lyon-Turin, s’est réuni à Paris le 25 juin, et a autorisé la publication de l’avis de marché pour des travaux d’un montant de 1 Md€. C’est ainsi que les représentants des deux Etats ont lancé la procédure d’appels d’offres pour le creusement du tunnel côté italien. La même procédure avait été enclenchée en mars dernier pour la poursuite des travaux du tunnel sur la partie française (3 lots pour un total de 2,3 Md€) mais pas du côté italien en raison de l’opposition farouche du Mouvement 5 Etoiles au sein de la coalition gouvernementale.

Ce feu vert traduit clairement un déverrouillage de la situation politique, les élections européennes et régionales du 26 mai dans la péninsule ayant été marquées par la chute du Mouvement 5 Etoiles. Dans le Piémont, où les scrutins avaient des allures de référendum sur le Lyon-Turin, les listes favorables à l’infrastructure ont recueilli plus de 85% des voix.


Source : Comité pour le Transalpine www.transalpine.com