C’est une nouvelle étape de franchie sur le chantier du Lyon-Turin. Le 23 septembre dernier, le tunnelier Federica a officiellement achevé l’excavation de la galerie de Saint-Martin-de-La-Porte en Savoie. Cette arrivée s’est faite en présence de Jean-Baptiste Djebbari, le Secrétaire d’Etat chargé des Transports français. « Je crois vraiment que le Lyon-Turin est un projet utile » avait-il déclaré lors de sa nomination début septembre.

C’est la fin du parcours pour le tunnelier, long de 138 mètres et pesant 2 340 tonnes. Federica sera rapidement démonté et sept tunneliers sont attendus dans les prochaines années pour poursuivre le chantier.

Le chantier du Lyon-Turin se poursuit sous les Alpes

Cette section de 9 kilomètres, les premiers de cette portion du tube sud du tunnel creusée depuis maintenant trois ans, se trouve dans une zone particulièrement difficile.

Les équipes se sont notamment félicitées d’avoir terminé en respectant le calendrier et le budget impartis.

Les appels d’offres pour la poursuite des gros travaux d’excavation ont déjà été lancés.

En parallèle, le creusement d’une autre section de la galerie continue mais pas de tunnelier pour ce creusement là. Pour cette galerie, les équipes du chantier ont fait le choix de méthodes traditionnelles, comprendre des explosifs, qui sont plus adaptées à la géologie du secteur.


© Photo : La transalpine.