Elus locaux et acteurs du projet se sont donnés rendez-vous le 25 octobre dernier à Saint-Genis Laval pour lancer officiellement le tunnelier du prolongement du métro B lyonnais.

Avec 120 mètres de long, 10 mètres de diamètre et un poids de 2000 tonnes, Coline a un profil plutôt impressionnant ! « C’est une avancée majeure pour le sud ouest lyonnais » a déclaré Roland Crémieu, maire de Saint Genis Laval. David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon a quant à lui salué un évènement exceptionnel « qu’on n’ a pas forcément l’occasion de voir deux fois dans sa vie ».

Le tunnelier nommé Coline en l’honneur d’une étudiante en BTP et génie civil du lycée de La Martinière Monplaisir sera réellement lancé fin novembre. Une fois en route, il avancera à un rythme de 200 mètres par mois. « Au début, on va commencer avec un rythme de creusement de 5 jours sur 7 jusqu’à la première station “Hôpitaux Sud” puis on passera à 7 jours sur 7 » confie Alain Richely, directeur du chantier. Il faudra compter 1 an pour creuser la totalité du prolongement, soit un peu plus de 2 kms.

Plus de 20 000 personnes se sont rendus aux portes ouvertes

Pendant 3 jours, les lyonnais, plus de 20 000 au total, ont pu découvrir les coulisses d’un chantier hors-normes.

« La majorité des installations sont en voie d’achèvement, c’est le point d’orgue de notre chantier » résume Alain Richely.

Les visiteurs ont pu découvrir le fonctionnement des voussoirs et des différents éléments qui composent un tunnelier. « Le but est de donnez accès au grand public à ce type de chantier. Et il y a pas mal de choses à raconter ! »


©Photo : Garance Ferrard