Le groupe Alstom a présenté les premières rames de la ligne 3 du métro d’Hanoï, en présence de Tran Quoc Vuong, membre de l’Assemblée nationale du Vietnam et d’une délégation dans l’une de ses usines à Valenciennes (59).

En 2017, le constructeur Alstom, à la tête d’un consortium regroupant également Colas Rail et Thales avait remporté un contrat pour la fourniture du matériel roulant de la ligne 3 du métro de la capitale vietnamienne. Il était prévu que la dizaine de rames commandées soient terminées à la fin du mois d’octobre, première étape dans le contrat de projet de métro signé avec Hanoi Metropolitan Railway Management Board (MRB).

« Nous sommes honorés de recevoir Tran Quoc Vuong et son équipe pour être les témoins de l’assemblage final de notre premier train pour la ligne 3 du métro, ici à Valenciennes. C’est une étape importante dans ce projet. Nous espérons rester longtemps un partenaire proche avec le Vietnam, en supportant ses prochains projets de mobilités » a déclaré Olivier Loison, Directeur général d’Alstom Chine et Asie de l’Est.

Une mise en service prévu pour 2021

Le contrat comprend également la fourniture du système de signalisation Urbalis 400 ainsi que la livraison du matériel d’alimentation et de dépôt. La nouvelle ligne avec ses 12 kms et ses 12 stations devrait accueillir près de 23 900 passagers par heure et par direction. Des tests doivent encore être réalisés au centre de Valenciennes en novembre. La livraison des rames est prévu pour fin 2020, avec une mise en service pour le début de l’année 2021.