Le Conseil fédéral Suisse a décidé de renforcer, d’ici le mois de juillet 2021, sa politique de transfert en augmentant la redevance sur le trafic poids lourds perçue sur les camions les plus anciens. Cela s’est fait en consultation avec le Comité mixte de l’accord Suisse-Union Européenne sur les transports terrestres.

L’objectif prioritaire du Conseil fédéral est de favoriser le développement du transport rail au détriment de celui de la route dans le trafic transalpin et il a décidé de déclasser les vieux camions des catégories Euro IV et V en les faisant passer de la catégorie RPLP moyenne à la catégorie RPLP la plus chère. Actuellement, ces véhicules fournissent 10 à 20 % du total des prestations de transport par route. Par ailleurs, le Conseil fédéral prévoit de supprimer le rabais de 10 % accordé depuis 2011 pour les véhicules des catégories Euro II et III lorsqu’ils sont équipés de filtres à particules.

Cette décision entrera en vigueur six mois plus tard que prévu à l’origine pour tenir compte des préoccupations de certains états membres de l’UE ainsi que des effets de la pandémie de la COVID-19.

Chaque année la RPLP rapporte 1,5 milliard de francs suisses dans les caisses fédérales suisses.